Un futur partenariat avec la Hongrie ?

Nous l’espérons vivement ! Tant l’accueil fut généreux, les échanges intéressants, la convivialité au rendez-vous de cette journée pédagogique sur la pratique théâtrale en classe de français langue étrangère. 

Organisée par l'Association Hongroise des Enseignants de Français et l’Institut Français de Budapest, cette journée réunissait en cette splendide capitale les professeurs de français de tout le pays autour de conférences et d’ateliers animés par différents intervenants pratiquant le théâtre au sein de leurs établissements scolaires. Invités par Andras Poros, président de l’association, Jan Nowak et Iris Munos y ont proposés une conférence « Faire d’une pièce de théâtre un manuel de FLE » et un atelier pratique « Le théâtre francophone en classe de FLE ». 

Ces nouvelles méthodes d’apprentissage du français par le théâtre comme le programme 10 SUR 10 ont été un véritable succès et déjà de nombreux professeurs ont évoqué leur prochaine participation aux Rencontres Théâtrales {francophones} de Poznań. Nous les y attendons avec impatience ! 

Et de projets, il a beaucoup été question, notamment lors cette soirée si chaleureuse avec les membres de l’Association Hongroise des Professeurs de Français et Hugues Denisot, attaché de coopération éducative et linguistique à l’Institut Français de Budapest. L’organisation d’une Master-Class « Le Théâtre en classe de FLE » a été abordée, de même que la possibilité d’aider les professeurs hongrois à se procurer les pièces de la collection 10 SUR 10. La belle idée d’une coopération entre le Festival International de Théâtre Francophone pour Lycéens de Poznań et le Festival de théâtre francophone pour lycéens de Pécs a également été lancée. 

De bien beaux chantiers donc, aussi dynamisants que réalisables, dont nous reparlerons. Notamment lors des Rencontres Théâtrales {francophones} de Poznań en mai 2018 où nous aurons tant de plaisir à vous revoir !

Merci

À l’Association Hongroise des Professeurs de Français pour son formidable accueil

À l’Institut Français que nous avons le plaisir de compter parmi nos plus fidèles partenaires

À Stanislas Cotton pour sa petite visite, lui qui habite maintenant cette belle ville de Budapest et qui enchante nos collections de son grand talent

À vous tous, chers professeurs, dont la curiosité et l’enthousiasme nous enchantent et nous entraînent.