Personnalité du festival: Antoni Rochala

ANTONI ROCHALA

 

Tu animes la Scène culinaire d’Auchan au 4ème Festival International de Théâtre Francophone pour Lycéens à Poznań. Peux-tu nous raconter comment cela est arrivé ?

Par hasard ! J’ai participé au festival la première fois en 2016. J’étais très intimidé. Je montais sur scène pour la première fois devant un public. Je ne savais pas encore que trois mois plus tard je participerai à une émission télé « Bake off » et que j’allais arriver jusqu’à la finale.

« Bake off » est une émission comme « Master chef» mais pour les pâtissiers. Pour l’édition suivante du festival je suis venu en tant qu’acteur mais aussi en tant que pâtissier pour m’occuper du côté « sucré » du festival.

 

 

Quel âge as-tu ? Tu as une passion pour la pâtisserie. D’où vient cette passion ? Comment t’es-tu développé dans ce domaine ?

J’ai 19 ans. J’ai commencé à m’y intéresser il y a 3 ans. Après cette émission plusieurs portes se sont ouvertes : des portes dont j’ignorais même l’existence. J’ai eu l’occasion de travailler à l’Atelier Amaro (1 étoile au Michelin), j’ai fait un stage avec Antoino Bachour, j’ai aussi fait partie du jury d’un concours de pâtissiers.

 

Tu as participé 2 fois au Festival de Théâtre Francophone pour Lycéens de Poznań. Quel souvenir en gardes-tu ? Et est-ce que cela t’a apporté quelque chose dans ta vie ?

Ce festival, c’est un  des  souvenirs  auquel  je  repense le plus souvent et avec grand plaisir. Cette ambiance magnifique. Comme par exemple une  répétition  dans un théâtre vide, à minuit. C’est comme de la magie. Travailler un rôle, le jeu, tout ça m’a appris comment gérer le stress, le trac, la timidité. Et j’y  ai  rencontré des gens fantastiques. Pas seulement de Poznań… De Pologne, du monde entier !

 

Peux-tu maintenant dire que jouer en français a changé ta vie ?

Bien sûr ! À tous les niveaux de la vie !

 

As-tu des projets ? Des rêves à réaliser ?

J’en ai beaucoup et tous sont liés par une même chose : la passion. J’aimerais apprendre vraiment bien le français et l’italien, j’aimerais faire des stages à l’étranger, voyager, ouvrir ma propre pâtisserie en Pologne ou même en Italie.

 

Penses-tu que la passion de la pâtisserie a un lien pour toi avec le festival 10 SUR 10 ?

Oui, vraiment ! D’abord parce que le festival est dirigé par des vrais passionnés ! Que j’y travaille depuis deux ans, que je peux y développer mes compétences et imaginer toujours quelque chose de nouveau. Je suis vraiment heureux d’en faire partie.

 

Qu’est-ce que cela représente pour toi de revenir au festival, mais plus en tant que comédien ?

Je vais le voir sous un autre angle. Chaque année je suis très curieux de ce que je vais découvrir sur scène, comment se débrouilleront les comédiens. Cette année sera un peu nostalgique, j’en suis sûr. Je vais être jaloux de tous ces acteurs sur scène qui nous montreront de belles choses. Et je croise les doigts pour tout le monde.

 

Tu habites à Łódź en Pologne. Tu es polonais. En quoi penses-tu que c’est important de participer au festival 10 SUR 10 ? Aurais-tu un mot à dire à tous les jeunes qui sont ici présents au 4ème festival et qui présentent leur spectacle ?

 

Nous vivons une époque où les différences culturelles s’effacent doucement, se mélangent. Malheureusement cela provoque aussi des conflits. Je suis fier de faire partie du festival qui lie ces différentes cultures et différentes personnes à travers la langue française et l’art. Indépendamment de la religion ou du lieu de naissance. Je suis heureux que vous participiez à cette belle aventure. Vous faites du théâtre alors vous parlez la langue de l’art, une langue universelle.

 

 À PROPOS

Historique
Mission
Objectifs
Pour qui ?

                                      Equipe

 

DISTINCTION

Livre d'or

Presse

Prix

 

AIDE

Contact


10 pièces de théâtre de 10 pages avec 10 personnages écrites en 10 jours par 10 auteurs francophones

Suivez-nous sur notre page professionnelle LinkedIn :

Partagez :