Répertoire auteurs

PAUL EMOND

Paul habite Bruxelles quand il n'est pas aux abonnés absents. Il est l'auteur de plusieurs romans, d'une vingtaine de pièces de théâtre (une bonne partie est publié chez Lansman) et de nombreuses adaptations théâtrales. Montés en Belgique, en France et parfois dans d'autres pays, ces textes l'ont conduit à des compagnonnages artistiques avec des metteurs en scène et des acteurs aux démarches souvent très différentes. Il a toujours recherché cette diversité d'expériences et en retiré le plus grand plaisir.

Ses romans et ses pièces ont reçu plusieurs prix. Il tient irrégulièrement  un blog littéraire  et théâtral www.paulemond.com

Michel Bellier

Michel Bellier est également comédien au théâtre, au cinéma et à la télévision.

Il écrit depuis plusieurs années. Il a obtenu plusieurs bourses d'aide à l'écriture et a été accueilli, à plusieurs reprises, en résidence: CNES La Chartreuse, TDG Théâtre de Grasse-Scène Conventionnées, La Marelle-Villa des auteurs, Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles... Son théâtre est principalement édité chez Lansman. Et il est joué de façon régulière sur les scènes françaises et belges mais aussi en Turquie. Il anime aussi des stages et des ateliers d'écriture réguliers. À destination des enseignants, des collégiens et lycéens mais aussi à l'intention de populations "empêchées" et "fragiles" (prisons, hôpitaux psychiatriques...). Il aime l'écriture qui se parle, les mots qui se chantent, et déteste les vérités qui se hurlent.

Isabelle Hubert

Depuis sa sortie de l'Ecole Nationale de Théâtre du Canada, en 1996, Isabelle Hubert a vu une douzaine de ses textes créées sur les scènes du Québec. Auteure polyvalente, elle a aussi adapté des romans  pour la scène, écrit des comédies d'été qui connaissent beaucoup de succès, prêté sa plume à des projets muséologiques et participé à titre de scénariste à quelques projets de cinéma et de télévision. Elle a réalisé  plusieurs résidences d'écriture, entre autres, à Londres, à Villeneuve-lès -Avignon et en Guadeloupe. Depuis 2005, elle enseigne l'écriture dramatique à l'Université Laval et, de façon sporadique, au Conservatoire d'art dramatique de Québec.


Céline De Bo

Céline De Bo est née et vit à Bruxelles. elle a obtenu un premier prix au Conservatoire Royal de Bruxelles en 2005. Elle a un parcours professionnel de comédienne, auteure et assistante à la mise en scène. Son parcours est ponctué de voyages où elle s'essaye au théâtre traditionnel indien (Katakali) en Inde, au Théâtre d'objet et d'ombre au Laos, au théâtre-forum au Burkina Faso, au théâtre de rue, avec la CITF, à Marrakech. Dans cette démarche de rencontre à l'Autre, sa curiosité l'a poussé à étudier la langue des signes. Elle anime régulièrement des ateliers de théâtre et d'écriture auprès de publics sourds et/ou entendant. En tant qu'auteure, elle publie aux éditions Lansman une première pièce de théâtre Fragments d'histoires Oubliées.

Laure Bourgknecht

Après des études de littérature française et d'histoire de l'art conclues par un mémoire sur le théâtre, Laure Bourgknecht se forme à l'INSAS à Bruxelles en section mise en scène.

Influencée par les productions du danse-théâtre, elle écrit et met en scène Tennis Party et autres partie (nominé au prix du théâtre belge). Ses collaborations avec des musiciens donnent naissance à de formes scéniques singulières : Le Bus et les Jambes de la pianiste. Deux de ses textes ont été mis en lecture au théâtre de l'L à Bruxelles : Arrière-Cabaret, Jo et lu. Elle est aussi professeur de français et a mené de nombreux ateliers théâtre en français.

Martin Bellemare

Diplômé de l’École nationale de théâtre du Canada en écriture dramatique, il reçoit le Prix Gratien-Gélinas en 2009 pour

Le Chant de Georges Boivin (Dramaturges Éditeurs, 2011). La Liberté (Dramaturges Éditeurs, 2013) reçoit l’Aide à la création du CNT en 2012 et est traduite en allemand, en italien et en lithuanien. Il reçoit le soutien du CNL pour l’écriture de Moule Robert, présenté en lecture publique à Paris et à Montréal en 2016.

En jeune public, son travail est publié chez Lansman. Il est l’un des auteurs du Cabaret au Bazar du Théâtre Ébouriffé, compagnie pour laquelle il écrit Un château sur le dos. Le texte est traduit en allemand et mis en espace à Sarrebruck. Il écrit aussi La chute de l'escargot et Tuer le moustique, lus et/ou joués à Montréal, Paris et Poznan (Pologne). Des pieds et des mains est créé au Centre National des Arts (Ottawa) en 2016.

Il donne plusieurs ateliers d’écriture (ETC Caraïbe, Jamais Lu, Festival Petits et Grands, Paris-Bibliothèques/Tarmac, Théâtre Bouches Décousues, Théâtre Ébouriffé, Zone-Homa).

Il est de passage en résidence d’écriture au Théâtre de l’Aquarium, à la Maison des Auteurs de Limoges, à la Chartreuse (France) et à Mariemont (Belgique). En octobre 2015, il participe à une résidence internationale d’écriture jeune public (CEAD, Consulat général de France à Québec, CNT, La Belle Saison) où il met la dernière main au Cri de la girafe et où il poursuit l’exploration de L’oreille de mer, qu’il termine en résidence d’écriture à l’invitation d’ETC Caraïbe. Ces deux pièces sont lues à Montréal en avril 2016.


Christelle Evita

Christelle Evita est une auteure française dont les thèmes d'écriture de prédilection sont l'exil, les discriminations et le monde de l'entreprise. Ses deux dernières pièces de théâtre s'intitulent "Silence, Travail!" et "Mais je ne suis pas noire!". Elles ont été portées à la scène par la compagnie Petits formats dont elle est auteure associées. Elle intervient régulièrement auprès de publics éloignés de l'écrit pour animer ses "ateliers d'écritures pas chiants". Depuis 2016, elle est accueillie en résidence artistique au sein de la compagnie Pièces Montées pour son nouveau projet d'écriture autour "DES exclusions".

Stanislas Cotton

Stanislas Cotton est auteur dramatique et a obtenu à Bruxelles le Prix du Théâtre 2001 du meilleur auteur pour Bureau National des Allogènes et, la même année, le Prix SACD de la création théâtrale. De nombreuses pièces de son répertoire ont été créées, notamment Le Sourire de Sagamore pour laquelle il a obtenu en 2003  le Prix André Praga de l'Académie de Langue et de Littérature de Belgique, si j'avais su j'aurais fait des chiens, La gêne du clown...

Il a été auteur engagé au Théâtre de l'Est parisien lors de la saison 2008/2009 et l'auteur associé au Théâtre du Peuple à Bussang pour la saison 2012/2013. Il est également lauréat, pour la seconde fois, des Journées de Lyon des auteurs de théâtre en 2013 avec La Princesse, L'ailleurs et les Sioux, éditions Théâtrales.

Son théâtre est publié aux Editions Lansman.

Laurent Van Wetter

Laurent Van Wetter vit à Bruxelles. Il est acteur et auteur. En vingt ans, il a joué dans plus de 30 spectacles et dans de nombreux films.

La plupart de ses pièces sont parues aux Editions Lansman. Elles ont été créées en Belgique et à l'étranger, et sont traduites en plusieurs langues.

Depuis 2006, il s'intéresse aussi à d'autres formes artistiques : dramaturgie pour des spectacles de danse, de festivals, collaboration à des projets photographiques... En 2010, il a créé l'asbl HUMAN R, dont le but est de diffuser des valeurs humaines par le biais de projets artistiques, en collaboration avec des jeunes.


Penda Diouf

Autrice de théâtre et directrice d’une médiathèque à Saint-Denis, Penda Diouf écrit depuis l’âge de 19 ans. Poussière, La Grande Ourse, Le Symbole, Hyènes, Pistes, sont quelques-unes de ses pièces, remarquées par le Tarmac, la Huchette, À mots découverts, la Comédie Française ou le théâtre de la Tête Noire. Ses pièces traitent des questions d’identité, de l’oppression, du patriarcat mais aussi des méfaits de la colonisation. Certaines ont été jouées à l’étranger, notamment en Suisse, en Guinée, en Arménie, au Togo et au Bénin. Penda Diouf est aussi co-fondatrice, avec Anthony Thibault, du label Jeunes textes en liberté, festival de théâtre itinérant qui valorise les auteurs de théâtre contemporain et tente de combler les vides en terme de représentation et de narration. Elle co-organise le comité de lecture jeune public de Scènes appartagées et anime des ateliers d’écriture.

 

Claudine Berthet

Comédienne, Claudine Berthet s’est formée à Genève et Lausanne et travaille régulièrement dans ces deux villes. Parmi ses différentes activités, elle a travaillé comme animatrice de théâtre dans les écoles, en Suisse et en France. Pendant une dizaine d’années, elle a dirigé l’école Arthéal, où elle a animé des ateliers pour les comédiens amateurs adultes.

A la radio Suisse Normande, elle a été co-productrice d’émissions théâtrales. Sa rencontre, lors d’un atelier d’écriture, avec deux auteurs confirmés, Arlette Namiand et Eugène Durif, l’a incitée à se lancer dans l’écriture. Elle a, depuis, écrit quelques pièces, toutes publiées chez Emile Lansman: Petits Gouffres, En Haut de l’Escalier, ainsi que Reflets de Mémoire (paru dans l’ouvrage collectif Scène auc ados no 5).

L’une de ses pièces, Petits Gouffres a remporté le Prix de la Société Suisse des Auteurs. Le Prix du texte du Festival Radiophonie et le Grand Prix Paul Gilson.

En Haut de l’Escalier a été joué au Théâtre Pulloff à Lausanne et mis en espace en Belgique et à Santiago du Chili. Petits Gouffres a été mis en espace en France, Belgique et Suisse. Elle est membre de la Compagnie « Le Pavillon des Singes », qui s’est spécialisée dans le cabaret et présente ses spectacles en Suisse Normande.

 

Camille Rebetez

Camille Rebetez est né en 1977. Après un baccalauréat académique et une maîtrise en écriture à l'université du Québec à Montréal, Camille Rebetez revient dans le Jura et y écrit "Comme un quartier de mandarine sur le point d'éclater" en 2004 pour le théâtre Extrapol, dont il est co-fondateur. il reçoit parallèlement une bourse de la SSA lors de l'opération Textes en Scènes. il y écrit "Nature morte avec oeuf". Ce texte, traduit en Allemand, est monté par Andrea Nivicov en 2006. En 2005, il crée le texte " Guten Tag, ich heisse Hans" avec le théâtre Extrapol, spectacle lauréat du Prix Innovation 2006 des ATP, puis "Vache actuelle" en 2007, et "Vous m'emmerdez murphy" en 2009. Camille Rebetez est également l'auteur de "Les Chevaliers Jedi ont-ils un bouton sur le nez?", mis en scène par Anne-Cécile Moser au Théâtre AmStramGram à Genève et au Petit Théâtre à Lausanne en 2009, et d Little Boy, pris SSA 2011. Il a bénéficié d'une résidence de création à la Red House de New York pour l'écriture, en collaboration avec Laure Donzé, d'un scénario de long-métrage.

Attiré par la diversité, il écrit actuellement le scénario de la sage Les Indociles en bande dessinée et illustrée par Pitch Comment. Parallèlement à son activité d'auteur, il dirige l'option théâtre à l'Ecole de culture Générale de Delémont depuis 2005.


Véronika Mabardi

Véronika Mabardi vit à Bruxelles. Elle est comédienne de formation et a commencé à écrire pour le théâtre dans les compagnies Les Ateliers de L'Echange et Ricochets. Elle se consacre aujourd'hui principalement à l'écriture. Elle collabore avec différents artistes sur des projets en dialogue avec les arts plastiques, la photo, la danse, la musique. Elle anime et co-anime des ateliers d'écriture ou des rencontres transdisciplinaires. Après un stage au CEAD (Montréal), elle accompagne régulièrement d'autres auteurs dans leur travail d'écriture.

Thierry Simon

Thierry Simon est né à Strasbourg en 1966. Auteur et metteur en scène, il est aussi agrégé d'Histoire. il bénéficie de multiples commandes d'écriture. Il dirige la compagnie strasbourgeoise La Lunette-Théâtre, qui s'est vue décernée en 2013 le prix du meilleur polar théâtral eu Festival de Cognac pour Vivarium SO1E02 (Lansman Editeur).

Emanuelle Delle Piane

D'origine suisse et italienne, Emanuelle Delle Piane, a suivi des études de lettres et des formations variées en écriture de scénarios en France et aux Etats-Unis auprès de Frank Daniel. Elle a enseigné aux étudiants en audio-visuel de l'Université de la Sorbonne-Paris IV et donne régulièrement des ateliers d'écriture à des professionnels ou des enseignants. Elle est l'auteure de plus d'une vingtaine de pièces pour adultes et pour enfants, mais aussi de scénarios, de pièces radiophoniques et de nouvelles. Ses pièces ont été crées en France, en Suisse, en Belgique, en Italie, au Canada, et sont régulièrement jouées. Elle vit dans le Jura et en Drôme provençale.


Antoinette Rychner

Antoinette Rychner naît en 1979. Elle se forme aux Arts Appliqués à Vevey puis travaille comme technicienne dans divers théâtres en Suisse romande, avant de conjuguer ses passions en écrivant pour le théâtre. Ses pièces sont montées et publiées : La Vie pour rire (m.e.s. Robert Sandoz, 2005, Théâtre du Concert, Neuchâtel) ; L’Enfant, mode d’emploi (m.e.s. Françoise Boillat, 2009, Théâtre du Pommier, Neuchâtel) ; De mémoire d’estomac (m.e.s. Robert Sandoz, 2012, coprod. TPR, Am Stram Gram et CDN Besançon ; Lansman, 2011) ; Intimité Data Storage (m.e.s. Jérom Richner, 2012, Théâtre Saint-Gervais, Genève; Les Solitaires Intempensifs, 2013). Antionette Rychner conçoit l’écriture au cœur des arts vivants, notamment lors de sa résidence au Théâtre du Grutli en 2010/2011, ou en collaboration avec le chorégraphe Philippe Saire (2011/2012). En automne 2014, elle propose une performance d’écriture intitulé FROST, créée au Théâtre ABC, La Chaux-de-Fonds. Diplômée de l’Institut Littéraire Suisse en 2009, Antoinette Rychner publie aussi des récits : Petite collection d’instants-fossiles (L’Hèbe, 2010) et Lettres au chat (D’Autre part, 2014). En janvier 2015 paraît son premier roman, Le Prix, dans la collection « Qui vive » chez Buchet Chastel. Il lui vaut le prix Dentan 2015, et un prix suisse de littérature 2016.

 

Elise Boch

De 2005 à 2009, Élise Boch étudie les arts du spectacle et la sociologie à l'Université de Nanterre Paris X tout en se formant à l'interprétation dramatique ainsi qu'à la danse contemporaine au sein des conservatoires de Paris. C'est au cours de ses études, et notamment en classe préparatoire de lettres, qu'elle rencontre les futures membres de ce qui devient la No panic cie, un collectif avec lequel elle co-écrit et interprète En pièces en 2008 puis Rona Ackfield lauréate de la Bourse Beaumarchais-SACD en 2011. Dès lors, l'écriture dramatique devient un préalable à sa pratique de la mise en scène qu'elle développe aussi en tant qu'assistante aux côtés d'artistes tels que Yves Beaunesne, Heiner Goebbels, Gwenaël Morin ou encore Joël Pommerat. En 2013, elle intègre à Lyon l'École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre en section mise en scène et fonde avec sa camarade Élodie Chamauret la compagnie Alors Qui? Alors Quoi?

Après plusieurs co-mises en scène dont la dernière Orlando adapte pour la scène le roman de Virginia Woolf, elles travaillent actuellement à Anna Europa, une création musicale, théâtrale et dansée inspirée de l'œuvre Les 7 Péchés Capitaux des petits bourgeois de Bertolt Brecht .

Eva Bondon

Après l’obtention de son bac littéraire/théâtre, à Valence, France, elle s’installe à Lyon où elle intègre pendant trois années l’école d’art dramatique de la Scène sur Saône. Elle y recevra un

enseignement complet, s’essayant tant au texte contemporain qu’au clown et au burlesque. Après ces années lyonnaises, elle s’envole pour New-York. Elle y suit pendant un an des cours à l’école de théâtre The New School. A son retour, elle se consacre à l’écriture et  obtient, avec sa première pièce Les mauvaises herbes, une bourse d’aide à l’écriture de la SACD-Beaumarchais. 

Elle prend en charge la mise en scène et Les mauvaises herbes est jouée successivement aux  festivals LES ENVOLÉES et TEXTE EN L’AIR en juillet 2015. Une lecture publique est  donnée à Reims pendant L’ÉTÉ EN AUTOMNE en décembre 2016.  En juin 2016 elle est invitée à la semaine INTERPLAY, en Suède, événement réunissant  vingt-trois auteurs dramatiques européens. Elle y termine l’écriture de sa seconde pièce,  Valse, en cours de traduction anglaise.

Elle travaille actuellement sur un nouveau texte en collaboration avec Céline Bertin, metteuse  en scène de la compagnie Lyonnaise ORGANE THÉÂTRE.  Elle vit depuis deux ans entre la France et Malte.


Gwendoline Soublin

Née en 1987, Gwendoline Soublin se forme d'abord comme scénariste à Ciné-Sup, Nantes. Puis elle poursuit des études au Conservatoire d'Art Dramatique du 18ème à Paris. Parce qu'elle aime s'investir dans des aventures multiples elle a entre autres : animé des ateliers d'écriture, joué sur des places de village, pratiqué l'art-thérapie en tant que clown auprès de patients atteints d'Alzheimer, écrit pour le webzine Rhinocéros, chroniqué sur une radio et semé des graines de rêverie lors de voyages ou en participant à de nombreux festivals de cinéma... 

En 2014, elle a reçu l'aide d'Encouragements du CNT pour sa deuxième pièce, Swany Song, et en 2015 elle a été accueillie à la Chartreuse-CNES – pour y écrire une pièce jeunesse, Les Monstres, lue pendant La Belle Saison. Cet été 2016, elle a fait partie de l'Obrador d'Estiu de la Sala Beckett à Barcelone dirigée par Simon Stephens, et pour laquelle elle a écrit un texte joué en catalan, Pig Boy. Au printemps 2017, Fabrice Melquiot l'accueillera au théâtre Am Stram Gram de Genève à l'occasion de l'écriture d'une pièce et d'actions poétiques à destination des plus jeunes. Son dernier texte, Vert Territoire Bleu, vient d'être sélectionné par le label Jeunes Textes en Liberté.

Depuis 2015, elle est étudiante au sein du département Écrivain Dramaturge à l'E.N.S.A.T.T. de Lyon.

 

Merlin Vervaet

Merlin Vervaet est né à Namur le 21 mars 1992. En 2011, il entre au conservatoire de Mons dans la classe de Frédéric Dussenne. Il y a travaillé notamment avec, Thierry Lefèvre, Yasmine Lassaal, Manuela Sanchez, Bernard Clair, Christophe Sermet, Virginie Strub, Frédéric Dussenne, Sibylle Cornet et Lorent Wanson.

En 2015, il entre à l'insas en écriture de théâtre et de scénario. Ou il travaille entre autre avec, Virginie Thirion, Véronika Mabardi et Isabelle Willems.

Au court de ces années, il a écrit On est plein de talent, venez nous voir, Autodafé synonyme, Carriole... Il est impliqué dans plusieurs projets, notamment en écriture Le défilé des orphelins. Et en tant qu’acteur dans «Rêve d'amour» mis en scène par Thomas Ruelle et « Dream therapy » de Stefan Gisbain.

Rebecca Vaissermann

Rebecca Vaissermann est née en 1992 à Paris. Elle débute sa formation de comédienne aux Cours Florent avant de rejoindre l’Ecole Auvray-Nauroy, et obtient en 2013 une
licence d’études théâtrales de l’Université Paris III Sorbonne-Nouvelle.

Cette même année, elle publie Oubliés, son premier roman, aux éditions Parole Ouverte, lauréat du concours des jeunes auteurs de l’lle aux Livres et du Festival du Premier Roman de Chambéry, et obtient l’Aide à la création du Centre National du théâtre pour la pièce La Solitude.

Elle se produit au théâtre dans plusieurs projets avec la compagnie Les Lycaons qu’elle contribue à fonder en 2014, et travaille actuellement tant sur l’écriture que le jeu et la mise en scène.


Elise Hofner

Après des études d’art dramatique à Paris et diverses expériences théâtrales, Elise Hofner écrit et assure la création de sa première pièce Chicago31  jouée de 2008 à 2010 à Paris.

En 2013, elle fonde avec Hélène Jolly la plateforme de théâtre francophone «Les Médusés du radeau» à Vienne (Autriche). Elle écrit et met en scène pour cette plateforme L'Eldorado en 2014 d'après Grand peur et misère du IIIème Reich de B. Brecht, créé à l'Institut Français de Vienne, puis Silence, on danse au théâtre du Shebeen en juin et décembre 2015 et en juin 2016 au théâtre Schwarzberg Vienne49, dont elle co-signe la mise en scène avec Samuel Machto acteur et metteur en scène autrichien. Son premier livret d'opéra Souvenirs de Berlin pour le compositeur suisse Kevin Juillerat, créé en 2015 à la Biennale de musique de Zagreb, y obtient le 2ème prix du Jury et du Public.

Actuellement, elle développe avec Samuel Machto une nouvelle pièce Dialogue de survie ainsi que la série Tony pour la télévision allemande avec l'acteur germano-suisse Antoine Monot Jr (primé aux Journées du cinéma de Soleure 2016). Elle enseigne aussi le théâtre au Lycée Français de Vienne depuis 2014.

Sufo Tagne Denis (Sufo Sufo)

Né en 1983, Il est au départ comédien et metteur en scène.  Il prend part à des chantiers et résidences d’écriture en Afrique et en Europe  (Contexthéatrales, Univers des Mots, Tarmac des Auteurs, Maison du Comédien  Maria Casarès.) Ses pièces  Je suis libre donc je danse et Haute court 6600  paraissent aux Editions Koz’ART au Cameroun et ETGSO en France. Ses textes ont  été plusieurs fois sélectionnés pour le PRIX THATRE RFI, et le Prix des Inédits  d’Afrique et d’Outremers. Il est boursier des programmes de résidences : Association Beaumarchais, Visa pour la création de l’institut français de Paris,  Odyssée de l’ACCR. En ce moment, il poursuit une résidence d’écriture en France à la maison des Auteurs des Francophonies de Limoges, pour une bourse du gouvernement français. 

Ses textes Croisement sur l’échelle de Richter, De la mémoire des Errants, ainsi que  d’autres sont montés à Conakry, au Cameroun, et plusieurs fois joués en Afrique et en Europe.  Depuis 2009, anime au Cameroun un laboratoire de recherche artistique « Scènes Expérimentale ». Il prend aussi part à la mise sur pied de Contexthéatrales (Chantier contemporain du texte théâtral), et le festival Théâtre en Folie (Festival International des pratiques de théâtre).

Marie Vaiana

Marie Vaiana est une auteure et metteure en scène belge, elle travaille à Bruxelles dans le cadre de la Compagnie Les plaisirs chiffonnés. Elle écrit et met en scène L'Homonyme (2003), Gustave et Antoine (2006) et Petit Emir (2012). En 2007, elle est accueillie en résidence d'écriture à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon (bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles). Petit Emir reçoit l'Aide à la création de la Fédération Wallonie-Bruxelles et est sélectionné parmi les finalistes du concours Annick Lansman 2012.

Ses textes sont également reconnus en France par le Centre National du Théâtre dans le cadre de l'aide nationale à la création de textes dramatiques et par le collectif À Mots Découverts. En 2014, elle est invitée à la manifestation Bat La Lang organisée par le Théâtre du Grand Marché (La Réunion) et participe au Séminaire International du Festival Trans-Amérique à Montréal. En tant que metteure en scène elle accorde une grande importance aux échanges et collaborations entre artistes des pays du Nord et du Sud.

Ses spectacles, Antigone de Sophocle (2009) et Roméo et Juliette de Shakespeare (2015), sont soutenus par la Fédération Wallonie-Bruxelles, Wallonie-Bruxelles International et la Commission Internationale du Théâtre Francophone.

 


Sabine Revillet

Sabine Revillet est autrice et comédienne. Avec sa première pièce Pardon, elle est lauréate de la

Fondation Beaumarchais. Elle répond à des commandes d'écriture : pour la Comédie de St Etienne, le CDN de Montluçon, la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, la Panacée, Le Souffleur de verre, Pièces montées, Les sens des mots (projet Binôme), La Compagnie des Veilleurs, L'Adec, La Mpaa. Boursière du Centre National du Théâtre pour L'Emission crée par Johanny Bert et pour Ode à Médine mis en scène par Stéphanie Correia à Paris en 2016. Elle est accueillie en résidence à la Chartreuse de Villeneuve Lez Avignon, à la Maison du comédien de maria Casarès, à Montréal, en cargo avec le CNT, au Centre Dramatique de l'Océan Indien à La Réunion dans le cadre de BAT LA LANG et de Lire et dire le Théâtre en famille, à Rennes avec le SMAE autour de son projet La conspiration des poissons et en Macédoine dans le cadre d'Ecrire et mettre en scène aujourd'hui avec Guy Delamotte du Panta Théâtre.

La peau du mille-feuille est édité aux Editions Lansman et Fissure de soeur qui a obtenu les Prix Guérande et des Journées de Lyon, a été publié aux Editions Théâtrales. Aglaé au pays des malices et des merveilles texte pour enfants, co-écrit avec J.Rocha, vient d'être lauréat des Editions du Off et publié à la Librairie Théâtrale. Les gens que j'aime crée à la Comédie de St Etienne et joué au Festival d'Avignon, mise en scène par Cédric Veschambre et Julien Rocha vient d'être enregistré sur France Culture.