Du 2 au 11 mars : deux festivals 10 SUR 10 en Afrique : demandez le programme !

Deuxième édition sénégalaise avec un festival qui s’étend cette année sur pas moins de 3 villes : Saint-Louis, Dakar et Somone. Nouveauté 2020 pour la Guinée dont la capitale, Conakry, accueille son premier festival Théâtre et francophonie pour la jeunesse. Et ce l’année même des 50 printemps de la francophonie. Un bon signe, assurément.

Du 2 au 7 : cap sur le Sénégal

D’abord ce sera Saint-Louis, le 2, puis Dakar, du 3 au 6 et enfin Somone qui, le 7, clôturera le festival. Pas loin de 700 élèves, représentant 12 établissements scolaires, venus de ces trois villes mais aussi de Saly, du Lac Rose ou encore de Guediawaye. Des lycéens, des collégiens, des enfants de l’école primaire qui vont donner de la voix, du geste, de l’émotion aux mots écrits par les auteurs français, belges, suisses, camerounais et québécois dont ils ont choisis les textes. Des mots qu’ils ont lus et relus, qu’ils ont fait leur dans chacun de leurs mouvements, dans l’expression de leurs visages et de leurs voix, pour lesquels ils ont apprivoisé le plateau. Des mots qu’ils vont interpréter. Pour vous. Pour nous. D’avance merci à eux !

Au programme : 

Volte-faces ou les envies de Démocratie, d’Emanuelle Delle Piane

L’île des enfants rois, de Thomas Miauton 

La chanson des jours cassés, de Stanislas Cotton, 

Barbus au sommets d’une montagne et La ligne droite, de Martin Bellemare

K.O., de Béatrice Bienville

L’unité, d’Eva Bondon

Même le gâteau de patchouli a ses limites, de Suzanne Edmond

Les têtes et grands pieds et Quand on aime on ne compte pas, de Sabine Revillet

Comme une étoile, de Michel Bellier

Les oiseaux ne chantent plus et Folle de paix, d’Elise Hoffner

Plus loin que l’horizon, de Laure Bourgknecht

Semences, de Sufo Sufo

La pièce écossaise, d’Isabelle Hubert

Les fossoyeurs, de Melin Vervaet

Notre tome 6 consacré à Molière est également bien représenté avec plusieurs interprétations des adaptations suivantes : 

Le bourgeois gentilhomme - comédie ballet pour ceux qui ont réussi, de Rebecca Vaissermann

Le malade imaginaire ou Argan fait le mort, d’Emanuelle Delle Piane

Les fourberies de Scapin - le procès, d’Isabelle Hubert

Et aussi :

En plus des - nombreuses - représentations, élèves et professeurs sont invités à participer aux  ateliers et des rencontres animés par les auteures invitées - que des femmes cette année ! -  : Emanuelle Delle Piane (Suisse), Isabelle Hubert (Québec) et Rebecca Vaissermann (France) ainsi que par Jan Nowak, co-directeur de Drameducation.

 

Plus de détails sur ce programme ? Nous vous dirons tout lors de la conférence de presse qui aura lieu à l’Institut Français, le mercredi 26 février à 10h00. Rejoignez-nous ! 


Du 9 au 11 mars, c’est à Conakry !

Suite du périple africain, l’on traverse la frontière, une bonne partie du pays et nous voici à Conakry et plus précisément au Centre culturel franco-guinéen pour 3 jours de festival. 10 établissements scolaires, près de 750 élèves venant des collèges et lycées de toutes les communes de Conakry : Kaloum, Matam, Dixinn, Ratoma et Matoto :   le bilan est déjà plus que positif pour cette première édition organisée en partenariat avec l’Institut Français de Guinée et le soutien de la Délégation Wallonie-Bruxelles et et de plusieurs entreprises : Bicigui, Bonagui et SMB.

 

Au programme : quatre classes ont choisi de présenter Volte-faces ou les envies de Démocratie, d’Emanuelle Delle Piane, deux classes donneront leurs versions de Rituel, de Thierry Simon. L’auteur camerounais Sufo Sufo est à l’honneur avec Semences et Ceux qui voulaient arrêter le temps. Nous aurons également le plaisir de découvrir À table, d’Eva Bondon ainsi que La pièce écossaise d‘Isabelle Hubert. 

Le festival sera également l’occasion de proposer à l’ensemble des élèves présents des animations autour du texte théâtral, avec la participation d’auteurs 10 sur 10 et de comédiens et metteurs en scène guinéens, autour du conte également, avec l’association des auteurs de livre jeunesse de Guinée. L’association guinéenne des professeurs de français, qui apporte son soutien en matière d’encadrement de l’événement, enchaînera après le festival sur une nouvelle formation 10 sur 10 afin de démultiplier cette expérience dans les établissements guinéens.

Un grand concours de photos est organisé pour toutes les troupes participantes. Le thème vous sera dévoilé… en temps et en heure ! À vos objectifs, et ouvrez l’œil ! De nombreuses rencontres seront organisées dans le cadre de ce bel événement avec les auteurs, mais aussi les ateliers du jeu d'acteur. 

 

Suivez les nouvelles sur les réseaux socio-professionnels ! On vous donnera plus d'infos très prochainement.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

 

DISTINCTION

Livre d'or

Presse

Prix

 

AIDE

Logos

Contact

FAQ


Suivez-nous sur notre page professionnelle LinkedIn :

Partagez :