Résidence d'écriture "10 SUR 10 - Molière" : tendre la main aux jeunes générations

* De gauche à droite : Marine Jubin, responsable du service éducatif de la Comédie-Française / Laurent Muhleisen, conseiller littéraire de la Comédie-Française / Iris Munos et Jan Nowak, co-directeurs de Drameducation
* De gauche à droite : Marine Jubin, responsable du service éducatif de la Comédie-Française / Laurent Muhleisen, conseiller littéraire de la Comédie-Française / Iris Munos et Jan Nowak, co-directeurs de Drameducation

La langue française que nous avons l’habitude et le plaisir de partager est souvent appelée la langue de Molière - un grand homme de théâtre, un des pères fondateurs de ce que l’on peut appeler la dramaturgie contemporaine, car même si aujourd’hui on le compte parmi les classiques, il était, en son temps, un auteur très contemporain. 

Aujourd’hui, au XXI siècle, le métier d’auteur de théâtre est connu et reconnu. Les dramaturges écrivent, sont publiés, sont joués, peuvent jouir de la reconnaissance du public comme de celle des professionnels. 

 

En partageant la langue de Molière ils deviennent à leur tour les Molière d’aujourd’hui. Bien sûr le contexte n’est pas le même, la réalité a beaucoup changé, le quotidien est devenu peut-être plus difficile, mais le fond d’action et le vecteur de transmission ont perduré et perdureront encore. 

La francophonie ouvre à ces auteurs une vaste fenêtre sur le monde, leur permet de voyager et de frapper, par l’intermédiaire des mots et des histoires, aux portes des esprits et des cultures. 

 

Et si la langue française est appelée langue de Molière, le théâtre, le plateau, le texte, les comédiens, en sont les bouches. Car la langue doit être dite, prononcée, criée, entendue. Elle doit vivre pour faire vivre, elle doit se faire entendre, elle doit être comprise. Pour cela il lui faut des porte-paroles. 

Le programme 10 SUR 10 - pièces francophones à jouer et à lire a été créé non seulement pour donner la parole aux auteurs mais aussi, et surtout pour porter cette parole à travers le monde. 

 

À travers une résidence d’écriture, une publication, à travers les formations d’initiation au théâtre et à la prise de parole en langue française et finalement à travers des festivals de théâtre à destinations des professeurs et des jeunes, la langue de Molière devient la langue de chacun ! De celui qui veut, de celle qui peut, de celui qui ne peut pas encore mais pourra bientôt. 

Si le français est la langue de Molière, la Comédie-Française en est la bouche, par excellence. Ce théâtre mythique fondé en 1680 et aujourd’hui encore appelé « La maison de Molière » est le symbole vivant de la langue française, une langue vibrante, qui passant par le corps de ses acteurs touche au cœur et à l’âme des spectateurs. 

 

C’est aussi une institution ayant pour objectif de veiller à ce que l’œuvre de Molière vive et nous parle toujours. Qu’elle voyage, émerveille, fasse rire et pleurer, qu’elle fasse avant tout réfléchir. 

Les deux énergies, celle du programme 10 SUR 10, porté par Drameducation et celle de la Comédie-Française se retrouvent aujourd’hui pour faire revivre, ensemble, l’œuvre de Molière à travers le monde. 

 

Le partenariat porte sur l’organisation commune d’une résidence d’écriture 10 SUR 10 très spécifique : les 10 auteurs sélectionnés devront réécrire chacun une pièce de Molière au format imposé par le programme 10 SUR 10 : 10 pages (plus ou moins, il faut être souple avec la légende), 10 personnages (environ). La langue sera celle d’aujourd’hui, abordable pour des jeunes non-francophones et conservant la beauté et l’efficacité des propos de Molière - un exercice de style de haut niveau ! 

Est-ce s’attaquer à Molière? Non ! C’est tendre la main vers un auteur que les jeunes ont du mal à lire en version originale. C’est tendre la main vers une œuvre qui demeure peu ou pas accessible aux non-francophones. C’est une première étape vers ce grand écrivain. Un premier pas vers son écriture, vers les messages qu’il voulait nous transmettre et qui restent actuels encore aujourd’hui. 

La suite vous la connaissez déjà : les pièces seront publiées et diffusées dans le monde entier. Puis jouées par des jeunes dans les festivals francophones qui se créent un peu partout. 

 

Et qui sait ? Peut-être un jour, certains de ces jeunes viendront jouer ces mêmes pièces dans la maison du grand écrivain ? À la Comédie-Française ? Une affaire à suivre et, en attendant, à vivre sans modération ! 

Écrire commentaire

Commentaires: 0

 

 À PROPOS

Historique
Mission
Objectifs
Pour qui ?

                                      Equipe

 

DISTINCTION

Livre d'or

Presse

Prix

 

AIDE

Contact


10 pièces de théâtre de 10 pages avec 10 personnages écrites en 10 jours par 10 auteurs francophones

Suivez-nous sur notre page professionnelle LinkedIn :

Partagez :