Sur RFI le 26 septembre : Y est une voyelle

Nouvel épisode du partenariat RFI - Drameducation ce 26 septembre :  c’est au tour de la pièce de Caroline Logiou, "Y est une voyelle" d’être lue par les élèves du Conservatoire National Supérieur de Paris dans le cadre de l’émission "De vive(s) voix" de Pascal Paradou.

Y est une voyelle

de Caroline Logiou

 

Résumé

Une mère qui reproche à sa fille de trop lire, de s’éloigner. La fin d’un amour, deux adolescents et un téléphone portable, une femme à qui l’on empêche de déposer des fleurs pour son fils assassiné... Et entre tous, des mots qui ne sont pas dits, des sentiments que l’on voudrait exprimer, sans y arriver.


Née en 1979 à Argenteuil (France), Caroline Logiou est autrice et metteure en scène. Elle vit et travaille à Bruxelles. 

Après une licence de théâtre à la Sorbonne-Nouvelle, elle étudie la mise en scène à l’INSAS à Bruxelles dont elle sort en 2008. Mais c’est en 2005, qu’elle réalise sa première mise en scène : Thomas l’obscur, 1er Chap. d’après Maurice Blanchot. L’année suivante, elle travaille en tant qu’assistante à la mise en scène auprès de Joël Pommerat (Les Marchands, Théâtre National de Strasbourg) et de Claude Schmitz (Amerika, Halles de Schaerbeek). C’est également en 2006 qu’elle se lance dans l’écriture d’une première pièce, Gris Balte, qu’elle mettra elle-même en scène. 

 

Depuis 2009, année où elle crée la compagnie Nu, elle mène en parallèle une activité de metteure en scène et d’autrice tout en assistant d’autres compagnies autour de différentes productions. Notamment, elle met en scène Hiver de Jon Fosse (Les Tanneurs, 2009, Bruxelles) ainsi que les textes de Didier-Georges Gabily à deux reprises, en 2007, avec Harangue Berceuse et en 2015 avec Enfonçures, 5 rêves de théâtre en temps de guerre (La Balsamine, Bruxelles). Elle assiste Didier Poiteaux dans sa mise en scène d’un cratère à Cordes de Marcel Moreau qui sera joué à Bruxelles, Avignon et en Tunisie. Elle a écrit jusqu’à présent six pièces pour le théâtre : Gris Balte (Ed. Nuit myrtide), L’espace d’un instant, Jour blanc (Ed. Nuit myrtide), Devant les yeux, Y est une voyelle (Ed. Drameducation) et Les bras engourdis (Ed. Lansman).

Apprendre par les mots

Entendre le français dit par de jeunes francophones, c’est déjà en appréhender toutes les sonorités, les musiques, et cela peut constituer un exercice en soi. Et pour les enseignants qui le souhaitent, le site RFI Savoirs propose toute une palette d’outils bien précieux : fiches pédagogiques, transcriptions, lexiques, exercices et enregistrements audio, à consulter et à télécharger.

Merci encore 

à tous les partenaires de cette nouvelle aventure, et tout particulièrement à Déborah Gros, chargée de projets pédagogiques sur RFI SAVOIRS, à Lidwien van Dixhoorn, chef du service langue française sur RFI, à Pascal Paradou concepteur et animateur de "Vive(s) voix", Guillaume Ploquin, réalisateur de l’émission, les élèves du Conservatoire de Paris et leur metteur en scène, Armel Roussel.  

Nous vous souhaitons à tous une agréable découverte

Vous donnons rendez-vous le 26 septembre à 14h30 et à 00h30 sur RFI

Katia Shahoika 

Développement et communication

Écrire commentaire

Commentaires: 0

 

 À PROPOS

Organisateur
Mission
Objectifs
Pour qui ?

                                      Equipe

 

DISTINCTION

Livre d'or

Presse

Prix

 

AIDE

Contact

FAQ


10 pièces de théâtre de 10 pages avec 10 personnages écrites en 10 jours par 10 auteurs francophones

Suivez-nous sur notre page professionnelle LinkedIn :

Partagez :