Festival National des Jeunes Francophones en Arménie, deuxième !

Cela s’est passé à Gumri, en Arménie, les 30 et 31 mars derniers. L’équipe de Drameducation s’était déplacée en sa quasi-totalité pour soutenir les organisatrices Lusine Abgaryan et Ani Djanikan, applaudir les troupes sélectionnées pour l’événement et bien entendu fêter comme il se devait cette deuxième édition si pleine de promesses. 

Promesses tenues

Nul n’en doutait : ce Festival serait, comme sa première édition, un succès. Et ce fut le cas. 12 troupes, 10 pièces, leurs auteurs, un public enthousiaste de jeunes, de professeurs, d’amoureux du théâtre et de la francophonie réunis dans cette belle ville dont placettes, petites rues, magasins et cafés résonnaient de mots français et de rires en provenance de toute l’Arménie. Car ce sont des quatre coins du pays que sont venues les troupes lycéennes. Ceux qui avaient été sélectionnés comme ceux qui ne l’avaient pas été mais qui se sont tout de même déplacés, en spectateurs. Merci à eux pour leur gentillesse et leur fair play ! 

Que le spectacle commence !

15h : le festival est ouvert ! Dans les coulisses, on se prépare, on s’échauffe la voix, on étire ses muscles, détend son dos, on se concentre. La tension monte, palpable. Dans la salle aussi on s’installe, agitation, rumeur, l’air est électrique. Bientôt, les jeunes comédiens maintenant assis face à la scène iront faire leurs premiers pas dessus, face au public. La lumière s’éteint, le silence se fait, c’est à vous !

Que c’était beau !

Ce fut bien à vous en effet. Bien à nous aussi car vous nous avez tant donné. Vous nous avez fait rire. Vous nous avez fait réfléchir. Vous nous avez étonnés. Et surtout vous nous avez impressionnés. Impressionnés par la qualité de vos représentations. Par votre travail sur le texte, sur la mise en scène. Par votre créativité, votre originalité, votre fraîcheur. Par votre générosité. 

Sur les photos de beaux moments de la 2ème édition du festival dans les locaux du théâtre dramatique de Gumri et partout en ville.

Bravo à tous !

Aux jeunes comédiens bien sûr, mais aussi à leurs professeurs qui ont tant travaillé depuis les Master Class de l’automne dernier. Bravo aux gagnants du Prix du festival, la troupe Les étoiles, basée à Gumri et qui, pour cette édition 2018, nous a présenté une superbe interprétation de L’Habitude, de Marie Vaiana et remporte une semaine d’atelier avec l’auteur. Qu’il fut difficile de vous départager !

Nous nous souviendrons

De tout ! De vous tous d’abord. De vos rires, des repas pris ensemble, des discussions avec les auteurs qui vous attendaient dans les coulisses et venaient vous voir répéter. Des pauses café, des merveilleuses tisanes aux herbes, des fleurs déjà écloses, des céramiques que nous avons admirées, des photos que nous avons échangées.

Merci

À Lusine et Ani, 

À Natalia Tsagris, attachée de coopération pour le français et attachée culturelle à l'Ambassade de France en Arménie pour un énorme soutien

À Rennie Yotova de l'Organisation Internationale de la Francophonie

À Eva Bondon, Merlin Vervaet et Emanuelle Delle Piane pour leurs textes, et leur si importante présence auprès des jeunes, double merci à Emanuelle pour ses ateliers à destination des professeurs

À vous tous, comédiens, professeurs, public amoureux du théâtre qui avaient su offrir cette inoubliable ambiance au festival

Et à l’année prochaine donc, avec de nouveaux projets, et toujours de belles pièces !

Aurore Chaffin

Rédactrice

 

 À PROPOS

 

Historique

Equipe

 

DISTINCTION

Livre d'or

Presse

Prix

 

AIDE

 

Contact


10 pièces de théâtre de 10 pages avec 10 personnages écrites en 10 jours par 10 auteurs francophones

Suivez-nous sur notre page professionnelle LinkedIn :

Partagez :