{THÉÂTRE EN VISIOCONFÉRENCE} Garder en mémoire son texte de théâtre

Tout au long de l’année, vous avez travaillé une pièce de théâtre que vous avez répétée et petit à petit montée. La situation a fait que vous n’avez pas pu présenter votre spectacle : pas de panique, les festivals 10 SUR 10 vont être reportés. Le travail effectué jusque-là reste donc tout à fait utile… Et il n’est pas fini ! 

Comme il a été dit lors des précédents articles, il est indispensable de garder le lien en restant en contact avec votre groupe. Il est également primordial de conserver un vrai rythme de travail pour ne pas oublier le travail effectué. Et notamment la mémorisation du texte. 

Au moment où les ateliers ont été suspendus, le groupe connaissait, a priori, relativement bien le texte de la pièce choisie. En avant donc !

Tout le monde est connecté, prêt pour l’exercice :

1 - Vous demanderez à vos élèves de ne pas avoir leur texte sous leurs yeux. Vous par contre oui, vous l’aurez.

2 – Le premier exercice consiste à dire le texte « à plat », c’est à dire vite, sans interruption et sans interprétation. Chaque élève récite, lorsque sa réplique arrive, le texte de son personnage et ce jusqu’au bout de la pièce.

3 – Demander au groupe de souffler le texte à celui qui a un trou. Si le groupe ne se souvient pas, vous intervenez.

Il y a pour ce faire un système très pratique : celui qui a un trou dit « texte » pour qu’on l’aide et les autres (ou le cas échéant, vous) peuvent intervenir. Le texte doit être ainsi récité jusqu’à la fin de la pièce.

 

Cette première étape sera pour vous un excellent test. Vous verrez qui aura le plus de difficultés à se souvenir du texte, qui a le plus de mal à prononcer clairement les mots. Des informations que vous noterez dans ce premier temps

4 - Le groupe a dit le texte en entier. Demandez à présent à vos jeunes de prendre leur texte et de lire pour eux-mêmes pendant 5 minutes leurs propres répliques. De les visualiser. N’interrompez pas la connexion. 

Le deuxième exercice consiste à dire une nouvelle fois, sans le lire, le texte en entier mais cette fois plus lentement et plus interprété. La pièce doit à nouveau être dite jusqu’au bout. 

Vous continuez, pendant ce temps, à prendre des notes. 

5 - Vous marquez la fin de l’exercice et faites un bilan de ce que vous avez noté. 

Un ton positif est vivement conseillé : n’hésitez pas à leur dire que c’est très bien mais que chacun devra améliorer les points que vous exposerez. 

Il peut s’agir d’une prononciation, de tournures à revoir, d’oublis de mots.

Il est important de donner des devoirs à chacun, sans exception. Et d’équilibrer : ne pas relever un nombre trop important de fautes pour ceux qui se trouvent le plus en difficulté, proposer également des domaines à parfaire pour les plus forts. 

L’idée n’est pas d’être sévère ou stricte mais plutôt d’encourager les élèves à poursuivre leurs efforts, à avancer et à prendre du plaisir ! 

Demandez aux élèves de noter ce que vous leur dites et de travailler tous les éléments évoqués pour la prochaine séance.

Excellente journée à tous

Et à très vite pour de nouvelles aventures théâtrales virtuelles !

P.S. : Voici un tableau qui simplifiera votre prise de notes pour cet exercice. Cela vous permettra de vous concentrer uniquement sur la prononciation et la mémorisation.



Bonjour ! C’est Iris. Je partage avec vous des conseils, tutoriels et ressources sur la méthode de l’apprentissage/enseignement du français par le théâtre. Chanteuse, actrice et metteur en scène dans la vie, je forme et accompagne les professeurs de FLE dans le monde. N’hésitez pas à poster un commentaire si vous avez une question ou envie de réagir après avoir lu cet article.

A bientôt !


Écrire commentaire

Commentaires: 0

 

DISTINCTION

Livre d'or

Presse

Prix

 

 

AIDE

Logos

Contact

FAQ


Suivez-nous sur notre page professionnelle LinkedIn :

Partagez :